Pour un développement solidaire des peuples

image
Accueil du site > NOS ACTIONS > NOS ACTIONS EN R.D.C. > AGROECOLOGIE au KIVU RDCongo > Document de synthése : Agroecologie (...)
logo

Document de synthése : Agroecologie au Kivu

document de Février 2016

La Ferme Ecole agro écologique FEAGE et le programme ECOBULENGA

L’association Villages Durables (V.D.) et la FEAGE se sont fortement engagées pour la promotion de l’agroécologie dans la presqu’île de Buzi-Bulenga. Elles ont intensifié leur action par la réalisation du programme ECOBULENGA, qui a débuté en juin 2013

Ce projet a pour objectif : l’adaptation de l’agriculture familiale au changement climatique par la promotion de l’agro écologie dans la presqu’île de Buzi-Bulenga A savoir : Les bénéficiaires des communautés de 5 villages de la presqu’île doivent être capables de gérer leur terroir (tant communautaire qu’individuel) face aux changements climatiques, en adoptant les approches de l’agro-écologie : (agroforesterie, élevage bio et agriculture bio) et en valorisant les structures communautaires pour se développer.

Ce projet est financé par l’Agence Wallonne de l’Air et du Climat AWAC ( Belgique) Il est porté par l’Association de Coopération et de Solidarité A.C.S (Italie) Villages Durables en est l’acteur principal sur place.

Deux ans après le démarrage de ce projet, la situation était la suivante :

Secteur Agroforesterie biologique à gestion communautaire :

1. Aménagement de 2 bassins versants (80 ha au total, actuellement menacés d’érosion ou sujets à l’érosion) pour les sources d’eau de Changwe et Kashoko.

2. Conversion de 50 ha de collines déboisées et/ou menacées d’érosion en nouvelles fermes terrassées et ombragées pour la production de Café Bio ; création d’un premier réseau de producteurs (en vue d’une coopérative) engagés au processus de création d’un Système de Garantie Participatif.

Secteur Zootechnie biologique : 3. Initiation de petits agriculteurs de maraîchage aux techniques d’élevage bio (lapins, poules pondeuses et dindons) pour différencier et intégrer les sources de revenu et les adapter aux aversions climatiques ; création d’un premier réseau d’éleveurs (en vue d’une coopérative).

Secteur Renforcement des capacités des producteurs locaux : 4. Renforcement des capacités des bénéficiaires par la formation et la consolidation des acquis de la Ferme Ecole Agro-Ecologique.

Activités principales et résultats :

1. Ateliers, création de comités de gestion des bassins versants et d’eau, formation, adoption de techniques anti-érosive et d’arboriculture agro-forestière, fruitiers, fourragères anti-érosive ; suivi et assistance technique.

2. Ateliers, formation, adoption de techniques de lutte anti-érosive, agriculture bio du Café.

3. Ateliers publics, formation, à la FEAGE reproduction et distribution des animaux aux bénéficiaires, remboursement des géniteurs en cascade.

4. Constructions d’une "paillote" lieu de réunion, d’un poulailler et d’un clapier, formation, pépinières et abris démonstratifs.

5. Base logistique pour la diffusion des produits, (Café, produits animaux et végétaux), sièges de Réseaux Coopératifs.

6. station météo et cellule de veille environnementale.

Synthèse et appréciation globale pour les activités d’aménagement : On peut se dire assez satisfaits. Les plantules produites dans les deux pépinières ont été presque toutes distribuées (73%). Grâce à la sensibilisation et au suivi des agronomes et des pépiniéristes, les bénéficiaires du premier cycle appliquent les techniques d’aménagement contre l’érosion du sol. Une grande satisfaction a été manifestée par les bénéficiaires des semences d’ail et d’oignons qui ont bien produit en approvisionnant le marché local de Bulenga (ex. 29 kg d’ail ont été produits à partir de 5 Kg de semences). Un point négatif peut être signalé par rapport aux travaux de réhabilitation de la source de Kashoko, qui demande une autre intervention.

Synthèse et appréciation globale pour les activités café : La production du café Bio dans les pépinières a été satisfaisante malgré le cas de vol signalé à la pépinière de Kashoko. Pour le premier cycle de distribution de plants de café on avait l’objectif d’emblaver 25 ha, on est arrivé à 18,6 hectares seulement.

Synthèse et appréciation petit élevage : La reproduction à la FEAGE évolue bien et les problèmes de mortalité de poules enregistrées au début du semestre ont été résolus grâce à l’intervention d’un consultant vétérinaire qui a travaillé en étroit contact avec le vétérinaire du projet pour trouver une solution. La solution a consisté dans la séparation des poussins des âges différents, pour éviter la compétition et le cannibalisme entre poussins de taille distincte. La distribution des animaux aux bénéficiaires est en cours et le suivi de la part du vétérinaire est constant. Quelques cas de vol sont enregistrés par les bénéficiaires. Il y a une grande mortalité des poussins et lapereaux nés chez les bénéficiaires, mais du moment qu’il s’agit des premières naissances, le cas n’est pas alarmant.

Synthèse et appréciation globale des sessions formatives : Elles se sont bien passées et les bénéficiaires ont apprécié les informations données par les techniciens formateurs. Selon les indicateurs, le niveau de connaissance sur les différents sujets traités est passé de 40% à 70-80%. La formation a toujours un rôle prioritaire et elle doit nécessairement être effectuée avant la distribution des animaux et des plantes aux bénéficiaires.

voir le diaporama présentant la Ferme Ecole AGro Ecologique FEAGE_

PDF - 2.6 Mo

Répondre à cet article